PROJETS 2016

Lors de son apparition elle avait été surnommée la fée électricité. Plus concrètement, aujourd’hui, toutes les mesures d’impact mettent en évidence le rôle crucial de l’électricité lorsqu’elle apparaît dans la vie quotidienne des habitants des pays en développement et c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’éducation.
L’école « Génération de la Ronde » de Savanette, soutenue par la Fondation HGF, bénéficie déjà des bienfaits de l’énergie électrique fournie par deux petits panneaux solaires. L’objectif à court terme est d’accroitre la puissance fournie. Cela permettra d’éclairer une ou plusieurs salles de classe en pensant d’abord à l’enseignement qui vient d’être mis en place pour les adultes (25 inscrits en 2015/2016). Cela permettra également de relier l’école au monde extérieur grâce à un ou plusieurs ordinateurs (les deux premiers destinés au Directeur et à son adjoint viennent d’être acquis). Reste à les relier à internet. Le téléphone portable fonctionne à Savanette. Nous voudrions que la toile nous permette d’échanger directement et facilement avec les dirigeants de l’école et à l’école de dialoguer avec le Monde entier.
Le développement des cours présentés sur des « tableaux intelligents » pourra également profiter aux élèves et aux professeurs…lorsque la fée électricité commencera à délivrer ses bienfaits.
En prévision de ce jour, la Fondation HGF a décidé de se rapprocher de l’association Haïti Futur déjà impliquée dans ce domaine.
Autre priorité : la formation des enseignants. Un plan pluriannuel vient d’être lancé par le Ministre Haïtien de l’Education. La France a décidé de participer à son financement. Les premières démarches ont été entreprises pour inscrire les enseignants de l’école dans ce processus.
Pour cette année scolaire 2015/2016, si les fonds sont disponibles, nous prévoyons également d’aménager les accès trop facilement transformés en toboggans boueux lorsqu’il pleut.
Pendant l’année scolaire qui vient de s’achever 318 élèves étaient inscrits et même si le certificat d’études primaires n’a plus cours en Haiti, 11 élèves ont cette année atteint le niveau qu’il sanctionnait.
A très court terme enfin, le renouvellement et l’élargissement du stock de livres scolaires pour les enseignants et les élèves sont une priorité sans parler du matériel courant, papier cahiers, crayons, stylos etc …
Autant d’urgences et donc autant de dépenses à prévoir.

Bertrand Vannier
Président de la Fondation HGF